Les familles de parfum

On distingue principalement 7 familles de parfum, en fonction de leur direction et caractère propre.

Ces familles de parfum sont des axes selon lesquels on peut les classer, complétés par des facettes olfactives particulières qui enrichissent la composition d’un parfum. 

LA FAMILLE DES AROMATIQUES

Les fragrances de la famille aromatique sont, comme son nom l’indique, fortes en arômes. On y retrouve le bouquet des herbes aromatiques (thym, lavande, sauge…). Particulièrement appréciées par les hommes, elle donnent un côté viril, souvent associée à des accords hespéridés. 

LA FAMILLE DES BOISÉS

Cette famille se distingue par une odeur particulière et rassurante de bois, avec un véritable côté chaud, sensuel, tout en étant sec et équilibré. Les fragrances boisées sont particulièrement mystérieuses et plaisent énormément à la gente masculine. Les ingrédients majeurs de sa composition sont le patchouli, les santals, le cèdre ou encore le vétiver. Souvent, ils peuvent avoir plusieurs facettes, pour un résultat surprenant et plein d’élégance. On peut citer Mademoiselle Ricci comme l’un des rares féminins-boisés. 

LA FAMILLE DES CHYPRÉS

Cette famille tient son nom du premier « Chypre », lancé par François Coty en 1917. Principalement basés sur des accords de mousse de chêne ou de ciste labdanum, les chyprés sont des parfums au caractère prononcé, reconnaissables facilement, et pouvant être adoucis en étant mixés à d’autres accords. 

LA FAMILLE DES FLEURIS

Il s’agit de la famille la plus importante en parfumerie. Puisque son thème principal est autour des fleurs, elle est à leur image, avec des senteurs délicates, féminines, naturelles et épurées. Un parfum floral peut être soliflore (basé sur les senteurs d’une seule fleur) ou alors un travail autour d’un bouquet d’espèces soigneusement sélectionnées. Les fleuris sont particulièrement populaires, surtout auprès des femmes. C’est une famille de parfums iconiques.

LA FAMILLE DES FOUGÈRES

Le premier parfum de cette famille se nomme « Fougère Royale » et date de 1882. Majoritairement masculins, les parfums de cette famille ne sont pas seulement basés sur la senteur pure de la fougère. On y retrouve des accords tels que la mousse de chêne, la bergamote ou encore le geranium. 

LA FAMILLE DES HESPÉRIDÉS

Les premiers hespéridés sont bien-sûr les très fameuses Eaux de Cologne que nous connaissons si bien. Cette famille fait référence aux accords que l’on retrouve dans les zestes d’agrumes (pamplemousse, citron vert, lime, orange, mandarine…), et laisse un sillage particulièrement agréable et acidulé, comme un souffle de fraicheur. 

LA FAMILLE DES ORIENTAUX

Comme un air des mille et unes nuits, les parfums orientaux ont un sillage puissant. Basés sur des notes chaudes, comme la vanille ou encore l’oud, ces accords peuvent être un peu plus lourds que les précédents, sans perdre de leur infinie douceur. Les parfums orientaux sont basés sur des fleurs de soleil et de nombreuses épices orientales, pour un fini à la fois élégant et sensuel. Souvent associé à une facette ambrée, voire dorée, les orientaux sont souvent des fragrances poudrées, misant sur l’idée de la séduction.